Publications RSE

L’économie circulaire : faire plus avec moins

L'économie circulaire – un business modèle de rupture

L'économie circulaire consiste à réutiliser les matières premières et l'énergie pour éviter tout gaspillage et donc réduire l'empreinte environnementale. Il s'agit de déployer un nouveau modèle économique, circulaire, et non plus linéaire, fondée sur le principe de « refermer le cycle de vie » des produits, des services, des déchets, des matériaux, de l'eau et de l'énergie.

Le système linéaire - extraire, fabriquer, consommer, jeter - a atteint ses limites notamment pour les pays émergeants en forte croissance mais en manque de ressources .Dans les pays de l'OCDE, cette logique a été poussée à l'extrême par l'obsolescence programmée dont les limites apparaissent aux yeux des gouvernements et des consommateurs.

A l'opposé, la transformation des déchets en ressources pourrait permettre une économie de 700 milliards de dollars réalisée par an dans le secteur des biens de consommation courante d'après une étude du cabinet McKinsey pour la Fondation Ellen McArthur. Ainsi, l'économie circulaire constitue également un formidable levier de réduction de coût et de sécurisation d'approvisionnement pour les entreprises.

Comment fonctionne l'économie circulaire ?

L'économie circulaire repose sur plusieurs principes et modes de fonctionnement :

•  l'éco-conception et cycle de vie : prendre en compte les impacts environnementaux par étape du cycle de vie d'un produit et les intégrer dés sa conception.

economie-circulaire

Quelques exemples pour illustrer l'éco-conception par étape:
- Extraction/matériaux : chez Steelcase, le mobilier de bureau a été conçu pour un démontage rapide en diminuant le nombre de pièces (et donc du poids) ainsi que leur marquage par filière de valorisation
- Utilisation : chez PAM (Pont-à-Mousson), la défaillance des canalisations pour le transport de l'eau – autrement dit les fuites - est deux à cinq fois inférieure à celle des matériaux comparables
- Matériaux, fabrication, utilisation et valorisation : chez Interface, la dalle de moquette est fabriquée à partir d'une fibre 100% recyclée – des dalles usagées et des filets de pêche substituant les dérivés du pétrole. Ainsi, des produits chimiques toxiques ont été éliminés et tous les « déchets » sont valorisés.

•  l'économie de la fonctionnalité : privilégier l'usage à la possession, vendre un service plutôt qu'un bien.
- En entreprise, cela se traduit par l'optimisation économique et environnementale de la gestion externalisée des flottes automobiles.
- Pour les consommateurs, l'utilisation d'un service public d'automobiles électriques en libre service – Autolib – est un atout économique et de confort considérable.

Et la suite ?

Des centaines de fabricants de produits innovants et éco-conçus démontrent l'intérêt et la faisabilité de la réduction à la source des impacts environnementaux : moins de matières premières et d'énergies, moins d'émissions, de déchets et de rejets. Mais de nombreux freins organisationnels, normatifs et économiques subsistent encore.

Quand la baisse des coûts de fabrication par la valorisation aboutira à des produits éco-conçus compétitifs, les consommateurs seront réellement gagnants; comme les entreprises et la planète.

 

Nous contacter

+ 33 (0) 1 48 94 27 64

Nous contacter